Aller au contenu. | Aller à la navigation

Les Gens du Voyage en transit à Marchin
Sections
Vous êtes ici : Accueil Actualités Les Gens du Voyage en transit à Marchin

portletcontact.jpg

portletrepertoire.jpg

modèle portlet marchinfo.png

conseilcommunal.jpg

portletjumelages.jpg

modeleportletmedpharm.jpg

portletsalles.jpg

 
Actions sur le document

Les Gens du Voyage en transit à Marchin

Les Gens du Voyage en transit à Marchin

Dimanche dernier (23 juillet), notre commune a vu s'installer un camp de Gens du Voyage autour du filtre à eau, Chaussée des Forges. Le terrain sur lequel ils se sont installés est privé, il appartient à la SPI (Agence de développement économique de la Province de Liège). Ses responsables ont été mis au courant, et bien que leur autorisation n'ait pas été demandée, ils ont décidé de ne pas lancer de procédure judiciaire. Le Bourgmestre ainsi que la Zone de Police du Condroz ont également été mis au courant dès le début de l'installation des premiers véhicules. Marchin a une longue tradition d'accueil, de tolérance et d'ouverture. En concertation avec la SPI, des représentants de la Commune et de la Police ont donc décidé de rencontrer sur place les porte-paroles du groupe...

Il en ressort que la durée du séjour n'excèdera pas une semaine. Par ailleurs, pour éviter tout problème sanitaire, deux décisions ont été prises : la première concerne l'évacuation des déchets, et la deuxième, l'eau potable.

En ce qui concerne la problématique des déchets, un container (privé) sera acheminé sur place, puis évacué, aux frais des occupants. Quant aux sanitaires, le groupe dispose de nombreux WC chimiques, dont l'évacuation se fera exclusivement aux points indiqués aux visiteurs.

Une arrivée temporaire d'eau potable a également été mise en place par la CILE, toujours aux frais des voyageurs.

L'électricité ne pose quant à elle pas de problème particulier, le groupe disposant de groupes électrogènes en suffisance.

Toutes ces dispositions relèvent d'une concertation visant à respecter au mieux les intérêts et priorités de chacun ainsi que la dignité humaine, le groupe étant composé de nombreuses familles et donc d'enfants. Nous sommes toutefois conscients que l'occupation d'un terrain privé et non adapté (sol, équipements, sécurité...) n'est pas souhaitable. Nous veillerons donc à ce que la SPI prenne les mesures nécessaires à l'avenir.

Actions sur le document