Aller au contenu. | Aller à la navigation

22 et 23 mai : campagne de dératisation annuelle
Sections
Vous êtes ici : Accueil Actualités 22 et 23 mai : campagne de dératisation annuelle

portletcontact.jpg

portletrepertoire.jpg

modèle portlet marchinfo.png

conseilcommunal.jpg

portletjumelages.jpg

modeleportletmedpharm.jpg

portletsalles.jpg

 
Actions sur le document

22 et 23 mai : campagne de dératisation annuelle

22 et 23 mai : campagne de dératisation annuelle

Vous connaissez des problèmes de prolifération de rats ? Faites appel au service de dératisation organisé par l’Administration communale de Marchin. Cette année, la campagne gratuite de dératisation aura lieu les lundi 22 et mardi 23 mai 2017.

Durant cette semaine la société Insectira procédera à la distribution et à la mise en place de produits de dératisation. Manifestez-vous à son passage.

Afin d’optimaliser le travail de ces deux journées, nous vous invitons également à signaler tout foyer d’infestation auprès du Service Environnement de la commune avant le vendredi 19 mai (nathalie.jasienski@marchin.be - 085/270.426).

Quelques conseils utiles pour lutter efficacement contre les rats d’égoût

L’objectif de cette campagne est de limiter la prolifération de ce rongeur pour lequel il n’existe pas à proprement parler « d’arme absolue », le rat s’adaptant à toute nouvelle situation.

Soit dit en passant la présence de rats est favorisée par certains comportements humains comme les dépôts clandestins de déchets, le jet de nourriture dans son environnement en quantité parfois excessive (pain, reste de nourriture…), l’amoncellement d’ordures, etc.

De manière générale assainissez votre environnement (habitation, annexes, jardin…) chaque fois que c’est possible (rangement supprimant les abris, nourriture hors de portée, soupirail et égouts grillagés, déchets correctement stockés et évacués à temps…).

Il existe plusieurs méthodes pour se protéger des rats

La lutte biologique : on lance contre les rongeurs leurs prédateurs naturels c’est-à-dire certains chiens ou chats. Le piègeage qui est parfois difficile à mettre en oeuvre car les rats sont très intelligents et déjouent facilement les pièges sans y laisser un seul poil !

Les produits chimiques : Ce sont les raticides à base d’anticoagulants. Ils assurent un succès à 90%. L’action de ces produits provoque des lésions hémorragiques qui entraînent la mort par asphyxie à retardement.

L’utilisation des grains empoisonnés (disponible au service communal de l’Environnement ou autres produits vendus dans le commerce), nécessite quelques précautions d’usage, alors vigilance ! Repérez exactement les endroits d’infestation et les traces visibles (crottes fraîches, empreintes de pattes dans les zones poussiéreuses ou humides, itinéraires bien marqués le long des parois…). Il existe de nombreux produits. Prenez conseil auprès de votre revendeur et lisez attentivement le mode d’emploi ainsi que les prescriptions particulières (précaution de manipulation). Conservez soigneusement la notice reprenant la composition et le type de matière active en cas d’accident (centre antipoison 070/245.245).

Dans les habitations, n’utilisez les grains empoisonnés ou autres produits que de façon très sûre (attention aux enfants en bas âge, aux animaux domestiques,…), stockez-les également hors de portée. À l’extérieur, pour éviter des dégâts à la faune sauvage (les oiseaux sont particulièrement attirés) et aux animaux d’élevage (volaille, porc…) n’employez les grains empoisonnés que couverts. Par exemple, sous une planche posée en biais contre un mur, sous un morceau de tuile, ou dans un morceau de tuyau PVC (fixé au sol). Commencez par de petites quantités en plusieurs endroits. Vérifiez tous les 3 ou 4 jours la disparition des grains et privilégiez les zones de fortes consommations. Si tout le produit disparaît après 3 ou 4 jours, augmentez significativement la quantité distribuée et recommencez après le même laps de temps, pendant 4 à 5 semaines. Ramassez les appâts non consommés ainsi que les cadavres. Souvenez-vous que les rats ne meurent pas directement mais en plusieurs jours : ne demandez donc pas des résultats immédiats !

Pour toute information supplémentaire, le service de l’Environnement reste à votre entière disposition (nathalie.jasienski@marchin.be - 085/270.426).

Actions sur le document